02 décembre 2010

60 moins 2

Photo #1 : 20 novembre. L'avion est arrivé depuis deux heures. Je profite d'une petite pause pour photographier les pétrels des neiges qui volent devant la station météo.

mardi 30 novembre 2010, 19h.

C'est sous un Soleil radieux que je vous écris ce billet. C'est maintenant le plein été ici avec des températures comprises entre -8 et 0°C et la neige qui fond partout. A voir le temps qu'il fait en métropole, on est plutôt bien lotis ! Encore que j'aime bien la neige... :-) Les images que j'ai reçues d'Orléans sont vraiment spectaculaires et invraisemblables pour une fin novembre !

Un deuxième hivernant, Benoît, a quitté DDU pour rejoindre, comme Gillou, la base franco-italienne de Concordia. Benoît prendra, lui, le chemin des écoliers en participant au premier des deux raids terrestres -- 12 jours au moins de voyage pour parcourir 1300km, à 11 km/h de moyenne -- qui devrait partir demain.


Nous sommes désormais une cinquantaine sur la base, qui a donc retrouvé les dehors qu'elle avait quand je l'ai découverte il y a quasiment un an. J'ai profité de l'occasion pour relire le billet que j'ai écrit il y a exactement un an, le 30 novembre 2009, la veille de mon envol pour Hong Kong. Comme souvent en tel cas, ça me semble à la fois très lointain au regard de l'avalanche d'expériences vécues depuis, et à la fois très proche dans le sens où la fraîcheur des sentiments qui m'animaient n'a été en rien altérée par ces douze mois d'isolement.


L'arrivée du bateau est prévue dans deux semaines, mardi 14. Nos successeurs seront alors là, et un bon nombre de mes camarades -- Claire, Adrien, Nico, Michel, Jean-Pierre,  Jean-Paul, Didier, Gurvan, notre dista -- seront sur le point de se faire la belle. On ne veut pas trop y penser pour le moment, mais je pense que c'est un événement qui va sacrément nous secouer. Tellement de choses vécues avec certains, de découvertes, de joies, de peines...

Tous ces événements nous projettent fatalement dans l'après-DDU. Nous commençons sérieusement à penser au (long, en ce qui me concerne) voyage retour. Le simple mot "Australie" brille à mes yeux comme un eldorado; un immense paquebot qui nous attend juste là, tout au bout de la mer. J'y pense souvent quand je regarde l'horizon Nord-Nord-Ouest. La campagne d'été nous a offert l'immense joie de rencontrer de nouvelles personnes. R2 nous procurera le plaisir indicible de prendre enfin un peu de repos. Souffler. Un hivernage fatigue, à n'en pas douter.


Ceci étant dit, cette fatigue n'est déjà plus grand' chose chaque fois que j'ouvre la porte et qu'alors je vois le continent, les bergs qui se reflètent dans la mer, les îles où j'ai tant aimé aller me balader. Quand les océanites, les pétrels des neiges, les fulmars me survolent. Quand le ciel s'embrase au couchant. Quand je réalise le privilège de pouvoir vivre dans un tel environnement.

Photo #2 : 20 novembre. Pétrel des neiges à proximité de son nid.

Photo #3/10 : dimanche 21 novembre. Le Soleil brille sur DDU !

Photo #4 : 21 novembre. Les mâles de manchots Adélie sont désormais souvent seuls sur leur nid. Leur femelle a pondu un ou deux oeufs et est partie se nourrir pendant que les vaillants mâles continuent leur long jeûne et couvent patiemment en attendant le retour de leur belle...

Photo #5 : 21 novembre. Certains mâles sont cependant toujours en phase de construction de leur nid et transportent des cailloux, parfois incroyablement gros !

Photo #6 : 21 novembre. Un pétrel des neiges vient s'abreuver au bord de la banquise...

Photo #7 : 21 novembre. Un Empereur rejoint quant à lui la "terre" ferme au retour d'un de ses voyages alimentaires. Et ça ne passe pas inaperçu !

Photo #8 : 23 novembre. Vue depuis la base Prud'homme sur le continent.

Photo #9 : 29 novembre. Visite à la manchotière. Les poussins sont désormais énormes. Ils pèsent en moyenne 18 à 20 kg et commencent à perdre leur duvet.

Photo #10 : 30 novembre. Et pour finir ce petit panorama animalier, un tout jeune phoque de Weddell se repose sur la banquise...

Posté par unefenetreouvert à 14:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur 60 moins 2

    bravo pour les photos,l'envol du pétrèl est magnifique ,on dirait un avion qui vole, le manchot adelie est super costaud de transporter son caillou dans son bec pour faire son nid douillet.
    le jeune phoque est trop mignon, en train de se reposer en fermant les yeux
    sincères amitiées et bonne continuation dans votre avenir de vie!
    mère de Marie

    Posté par veronimo, 04 décembre 2010 à 19:13
  • M-E-R-C-I

    Merci pour la beauté de vos photos ! Envisagez-vous un album, après cette expérience ? Elles sont superbes et bravo pour l' oeil du...photographe ! De Normandie, avec "un peu" de neige...mais trop pour nous ! Pensées poétiques

    Posté par Marmouille, 05 décembre 2010 à 01:16
  • Bonjour JB,

    Quelles photos magnifiques ! Merci de ce partage, encore une fois !
    Dans une semaine jour pour jour, le bateau !!! Ça va être un moment fort ça aussi !
    Bisous à toi et à toute l'équipe !
    Coco

    Posté par Corynn, 07 décembre 2010 à 12:46
Poster un commentaire