10 décembre 2010

Un an !

Photo #1 : 1er décembre. Les poussins ont pris des proportions impressionnantes. Les voir pourchasser leur parent pour quelques béquées est amusant.

vendredi 10 décembre 2010, 11h.

 Un an. Je vis aujourd'hui le dernier jour de l'année que je n'avais pas encore vécu à DDU. De ce point de vue, la boucle est bouclée. Tout un cycle de reproduction de nos compagnons à plume et à poils, le cycle complet -- si marqué -- des saisons, l'embâcle et la débâcle de la banquise.


La sensation est d'autant plus marquée que nos successeurs sont déjà en route : ils ont quitté Hobart hier matin à bord du fameux Astrolabe. Tout ceci me replonge fatalement dans mon propre voyage d'il y a un an, coloré d'un enthousiasme à tout rompre et d'une folle envie de découverte et de grand air.


Les camarades programmés pour partir par cette prochaine rotation sont bien occupés à constituer leur malles et mettre en ordre leurs chambres, qui seront immédiatement occupées par les suivants. Je vais pour ma part également laisser ma chambre simple pour occuper une chambre à deux, le temps des dernières semaines entre R1 et R2. J'ai donc commencé mes malles. Le symbole est fort et je me sens déjà un peu détaché du rocher, commençant à me faire ballotter tranquillement par le courant -- à l'instar de notre banquise, qui n'a plus bien fière allure. Le passage en direction de la base Prud'homme a été largement réduit par la tempête qui nous a concernés hier. Nos balades vont donc rapidement se limiter à la simple manchotière. Encore que... Nous assistons en effet cette année à un comportement semble-t-il atypique de nos compagnons à plume. Le groupe s'est scindé en deux : l'un est parti à environ un kilomètre sur la banquise en direction de Prud'homme, l'autre est monté sur le continent -- se jouant des multiples crevasses de cet endroit particulièrement dangereux.


Du côté de l'animalerie, les choses se poursuivent à une vitesse folle. Les femelles -- qui ont pondu autour de la mi-novembre et sont directement parties se nourrir -- sont déjà revenues pour une large part et ont relevé sur le nid les mâles qui jeûnaient depuis plus d'un mois. La saison de reproduction s'annonce très moyenne : bien que l'eau libre soit directement au pied des îles, les grosses quantités de neige qui ont mis du temps à fondre fin novembre-début décembre ont compromis le développement des œufs, qui ont besoin d'un terrain sec pour être à la bonne température. Je rend très régulièrement visite à mes petits favoris, deux à Antavia, deux à Chantal, un sous le magasin général et un devant le séjour. Pour l'instant, tout se passe bien pour ces six couples. Je croise les doigts ! Concernant les autres espèces, on a eu droit à de gros passages de pétrels Antarctiques : plus de 80 avant-hier, au moins 250 hier -- sans doute des centaines -- sont passées à moins de 50 mètres de ma fenêtre pendant que je faisais du rangement. C'est très certainement l'une des choses qui me manqueront le plus quand je serai parti : la possibilité de voir les oiseaux évoluer à quelques mètres. Je serai sans doute surpris durant un temps des distances de sécurité que choisissent les oiseaux de l'autre côté de l'océan...

En attendant, encore plus de 40 jours de joies et de découvertes m'attendent sur notre petit rocher au milieu de l'eau !

Photo #2 : 1er décembre. Les deux symboles de la Terre Adélie : la manchotière et la base...

Photo #3 : 1er décembre. La banquise commence à prendre l'eau par endroit : de nombreuses mares apparaissent de ci delà et regèlent la nuit.

Photo #4 : 3 décembre. Les poussins commencent sérieusement à muer pour bon nombre d'entre eux, dont celui-ci. A droite un adulte !

Photo #5 : 3 décembre. Le maître incontesté des lieux reste néanmoins le manchot Adélie, omniprésent et qui crée à lui seul une bonne partie de l'ambiance dans l'archipel !

Photo #6 : 1er décembre. Le dégel !

Posté par unefenetreouvert à 14:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Un an !

    profitez bien de cette riche expérience. Bravo pour les photos de vos amis, qui me ravissent à chaque fois. Donnez leur le bonjour de Caen !Au plaisir de vous suivre...

    Posté par Marmouille, 11 décembre 2010 à 00:18
  • Bonjour JB,

    Et bien, la boucle est maintenant bouclée. C'est vrai que ce petit déménagement (de chambre) est presque un début pour le grand départ. Ce n'est pas plus mal, peut-être, après tout... ça te permet de mieux te mettre dans l'état d'esprit du départ, mais plus en douceur.
    Profite bien des derniers jours qui te restent, à regarder fondre la banquise, admirer la faune locale et voir arriver les nouveaux copains !

    Bisous à toi et à toute l'équipe

    Coco

    Posté par Corynn, 14 décembre 2010 à 12:57
Poster un commentaire